Forum sur les chardonnerets et autres espèces. chardonnerets & indigènes
 
PortailPortail  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Nouveaux membres ! Présentez-vous, ceci est obligatoire avant votre premier message, sans cela votre compte sera desactivé, c'est   Par ici  et merci !
BONNE SAISON DE REPRODUCTION A TOUS LES MEMBRES DU FORUM

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ONCFS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
l.kamel
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: ONCFS   Sam 8 Avr 2017 - 6:14

http://www.oncfs.gouv.fr/


Parution de la stratégie nationale sur les espèces exotiques envahissantes

Les espèces exotiques envahissantes menacent les espèces animales et végétales indigènes ainsi que l’ensemble des écosystèmes naturels et peuvent avoir des répercussions d’ordre économique et sanitaire. Sous l’impulsion du Ministère de l’Environnement, la rédaction d’une stratégie nationale couvrant la métropole et l’outre-mer a été produite avec la contribution de l’ONCFS.
Revenir en haut Aller en bas
l.kamel
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: ONCFS   Sam 8 Avr 2017 - 6:17


Connaître l’Office

Sauvegarder et gérer durablement la faune sauvage et ses habitats


Etablissement public sous la double tutelle des Ministères chargés de l’Ecologie et de l’Agriculture, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage remplit cinq missions principales répondant aux axes majeurs de la dernière Conférence environnementale, dans la suite du Grenelle de l’Environnement :

•la surveillance des territoires et la police de l’environnement et de la chasse,
•des études et des recherches sur la faune sauvage et ses habitats,
•l’appui technique et le conseil aux administrations, collectivités territoriales, gestionnaires et aménageurs du territoire,
•l’évolution de la pratique de la chasse selon les principes du développement durable et la mise au point de pratiques de gestion des territoires ruraux respectueuses de l’environnement,
•l’organisation de l’examen et la délivrance du permis de chasser.

L’ONCFS en quelques chiffres


Créé en 1972, l’Office dispose d’un budget de 120 millions d’euros pour remplir ses missions sur l’ensemble du territoire (métropole et DOM).


1 700 personnes au service de la biodiversité :


. 1 000 Agents Techniques de l’Environnement, commissionnés par le Ministère chargé du développement durable, répartis dans les Services Départementaux et les Brigades Mobiles d’Intervention


. 350 Techniciens de l’Environnement, également commissionnés, affectés dans les Services Départementaux (encadrement), les Délégations Inter-Régionales et les différentes directions


. 70 ingénieurs et techniciens, regroupés au sein de cinq C.N.E.R.A spécialisés dans un groupe d’espèces : avifaune migratrice, cervidés et sangliers, faune de montagne, petite faune sédentaire de plaine, prédateurs et animaux déprédateurs.


. 80 cadres techniques


. 156 personnels administratifs


. 30 ouvriers participant à la gestion des domaines et réserves gérés ou co-gérés par l’Office.


. 25 inspecteurs du permis de chasser





6 directions, en appui au Directeur Général, mettent en oeuvre l’action de l’établissement dans leurs domaines de compétences


10 Délégations Inter-Régionales - 90 Services Départementaux


1 Conseil d’administration


1 Conseil scientifique


27 réserves de faune sauvage, totalisant près de 60 000 hectares d’espaces protégés qui permettent à l’ONCFS de mener études et expérimentations.

http://www.oncfs.gouv.fr/Connaitre-l-Office-ru17
Revenir en haut Aller en bas
l.kamel
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: ONCFS   Sam 8 Avr 2017 - 6:33

Le braconnage et la capture d’animaux sauvages
protégés peuvent facilement glisser vers de véritables trafics
se prolongeant parfois au-delà de l’Hexagone.

En recrudescence depuis une dizaine d’années, les trafics de
chardonnerets et d’autres petits passereaux constituent
un exemple caractéristique.

Ce trafic diffus touche l’ensemble du territoire et implique une multitude d’acteurs
ayant chacun leur rôle à jouer (braconnier, transporteur,
vendeur, acheteur).

De tels commerces clandestins se développent de plus en plus par le biais de petites annonces
sur des sites Internet généralistes ou spécialisés.

À l’image du chardonneret, d’autres espèces sauvages font souvent les frais de ces échanges frauduleux.

Pour démanteler ces trafics et notamment ceux d’espèces soumises à la Convention de Washington dite
CITES, qui régule le commerce de 30 000 espèces animales
et végétales, l’Établissement s’est doté d’un réseau de plus de 300 agents spécialisés. Experts dans la
reconnaissance des espèces et la détermination de leur
statut juridique, leur action est coordonnée par une brigade
nationale (BMI CITES).

Présents dans chaque service départemental, les agents du réseau CITES concentrent leurs contrôles sur
la commercialisation des espèces sous toutes ses formes (e-commerce, lieux d’échanges tels qu’animaleries, salles
des ventes, bourses aux oiseaux, etc.), mais aussi sur l’importation de spécimens CITES via des lieux de transits
usuels (ports, aéroports, etc.), ainsi que sur la détention d’animaux sauvages dans différentes structures (élevages,
centres de soins, zoos, cirques, etc.). L’action de police de ces experts est renforcée au gré des besoins locaux par
dix brigades mobiles d’intervention réparties sur l’ensemble du territoire.

Une vingtaine de cages, dont l’une constituée d’une trentaine de compartiments, a été saisie chez le mis en cause
© SD 37/ONCFS

Haro sur les trafiquants d’ivoire en 2015 L’année passée, les services départementaux de l’Office sont intervenus, seuls ou en coopération avec d’autres services de l’État, dans plusieurs affaires visant le démantèlement de trafics d’ivoire ’envergure.

Plus de 140 kilos et au moins 300 articles d’ivoire brut ou travaillé ont été saisis par l’ONCFS.

Opération nationale Surveillance des trafics des espèces menacées d’extinction Du 7 au 15 septembre 2015, une importante opération de contrôle, mobilisant l’ONCFS, la Douane, la Gendarmerie nationale et plusieurs autres services de l’État, a été conduite à Paris et dans le sud-est de la France dans l’objectif de repérer des filières de trafics d’espèces protégées.

Une vérification des points d’entrée et de sortie des marchandises et des passagers en provenance des pays du Maghreb,d’Afrique noire et de l’Ouest, de Madagascar et de La Réunion a été menée.

Cybertracking et contrôles de brocantes, foires et salles des ventes ont été réalisés et suivis de plusieurs perquisitions et saisies.

Au total, sur 190 forces de police et experts, 76 inspecteurs de l’environnement de l’ONCFS ont participé à l’opération.

Plus de 2 360 passagers ont fait l’objet de vérifications uniquement dans les régions PACA, Rhône-Alpes et Corse, 63 cyberannonces suspectes ont été suivies d’investigations complémentaires, 19 infractions correspondant à des délits de cession, mises en vente, détentions illégales et transports frauduleux ont été mises à jour.

Aussi, 71 objets et spécimens vivants, morts et produits ont été saisies dont 39 objets en ivoire, 17 chardonnerets élégants et 15 tortues d’Hermann. Saisie


http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/publications/ONCFS_rapport_activite_2015.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ONCFS   

Revenir en haut Aller en bas
 
ONCFS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
chardonneret.naturalforum.net :: LE FORUM© :: Protection de la biodiversité-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: