AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Nouveaux membres ! Présentez-vous, ceci est obligatoire avant votre premier message, sans cela votre compte sera desactivé, c'est   Par ici  et merci !
BONNE SAISON DE REPRODUCTION A TOUS LES MEMBRES DU FORUM
Partagez | 
 

 maladie : la Colibacillose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Doumé
Fondateur
Administrateur

FondateurAdministrateur



MessageSujet: maladie : la Colibacillose   Jeu 23 Fév 2006 - 16:03

Rappel du premier message :

Parlez nous de cette maladie qui tue nos petits oisillons surtout?
Revenir en haut Aller en bas
http://chardonneret.naturalforum.net

AuteurMessage
el aloui
Nouvel inscrit
restez sympa, je suis nouveau membre

Nouvel inscritrestez sympa, je suis nouveau membre



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Sam 14 Avr 2012 - 21:41

Bonsoir,

Du TERAPRIM un antibiotique puissant. il faut bien l'utiliser avec les bonne proportions, 02 gr dans un abreuvoir bien rempli pendant 10 jours.
Le produit n'est pas inaccessible que sur commande.
Revenir en haut Aller en bas
CANARI
Membre Hyper-Actif
Membre Hyper-Actif



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Sam 14 Avr 2012 - 22:56

Bonsoir à tous,

La colibacillose n'est pas transmise par la femelle lors du nourrissage. Les oeufs portent déjà le germe en eux (Escherichia coli). En effet, les jeunes pouvant être atteints avant l'âge d'une semaine et compte-tenu du délai d'incubation de la maladie, ils ne peuvent pas avoir été contaminés après la naissance.
Ces germes, se trouvant normalement dans l'intestin et le cloaque de la femelle (sans qu'elle soit forcément malade), souillent l'oeuf lors de la ponte et, à l'occasion d'un refroidissement de celui-ci qui se rétracte alors, sont aspirés à l'intérieur via sa coquille poreuse.
La colibacillose incube donc dans l'oeuf et se déclare dès la première semaine de la vie des oisillons.
Il s'ensuit une diarrhée des jeunes au nid et leur déshydratation rapide. La femelle a alors de ventre mouillé. Le nid est jaunâtre. Les anciens appelaient cette maladie la suée.

On prévient cette maladie par le blanchiment des femelles sensibles (celles qui ont déjà eu cette pathologie une année précédente)
Le blanchiment consiste à traiter les femelles avec un antibiotique qui ne franchit pas le tissu intestinal, comme la néomycine (Océmycine) et qui ne passe donc pas dans le sang. L'intérêt de cette pratique est de supprimer ces germes pathogènes se trouvant dans l'intestin afin que ceux-ci ne contaminent plus l'oeuf lors du passage dans le cloaque.
Ce traitement préventif est fait à la fin de l'hiver et dure un mois. Il doit être suivi d'un autre traitement destiné à reconstituer la flore intestinale avec un probiotique (levure vivante, Oceproven, etc...).
Revenir en haut Aller en bas
el aloui
Nouvel inscrit
restez sympa, je suis nouveau membre

Nouvel inscritrestez sympa, je suis nouveau membre



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Dim 15 Avr 2012 - 10:38

Bonjour Canari,

ce traitement que vous préconiser aux sujets atteints "néomycine" est un traitement préventif ou curatif? car ce sont deux approches différentes, pour les sujets atteints de maladie "colibacillose" et qui ont des oisillons au nid qui sont mal au point déshydratés que faut'il faire?. de la Néomycine ou autre chose. merci
Revenir en haut Aller en bas
CANARI
Membre Hyper-Actif
Membre Hyper-Actif



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Dim 15 Avr 2012 - 11:28

Bonjour el aloui,
Il s'agit, comme je l'ai précisé, d'un traitement préventif.
Chez les oisillons dont le sac vitellin a été contaminé, le colibacille ne se cantonne pas uniquement dans les intestins. Il peut toucher d'autres organes comme le foie.
Un antibiotique qui ne franchit pas la barrière intestinale comme la néomycine est alors insuffisant.
Certains utilisent une association de deux antibiotiques à large spectre comme l'Erytavicol.
Mais il faut savoir qu'il est difficile de guérir des oisillons de quelques grammes qui se déshydratent très vite et qui ne réclament plus à manger tant ils sont faibles.
Revenir en haut Aller en bas
el aloui
Nouvel inscrit
restez sympa, je suis nouveau membre

Nouvel inscritrestez sympa, je suis nouveau membre



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Dim 15 Avr 2012 - 12:10

Bonjour,

Pour info pour l'antibiotique THERAPRIM.
Présentation du produit

Traitement chez les oiseaux de volière de la salmonellose (paratyphose),
de la colibacillose (fièvre miliaire), des infections gastro-intestinales
bactériennes et des infections des voies respiratoires

CONTIENT DU TRIMÉTHOPRIME GRANULAT
boîte de 8 sachets ou boîte de 120 g

Action à large spectre
Disponibilité biologique élevée
Action rapide
Ne crée pas de résistance

Theraprim

Mode d'emploi

Surtout en cas d'infections gastro-intestinales ayant pour conséquence des fientes molles et même diarrhéiques il est recommandé d'administrer THERAPRIM.

La durée moyenne d'un traitement est de 5 jours avec un dosage d'un sachet ou
d'une mesurette de THERAPRIM par 2 litres d'eau. Dans les cas sévères comme e.a.
la salmonellose ou la colibacillose il est recommandé de traiter jusqu'à 15 jours.

Dans les volières problématiques avec de la fièvre miliaire (colibacillose), on peut traiter avec THERAPRIM à partir de 3 à 4 jours avant l'éclosion jusqu'à ce que les jeunes aient 10 à 12 jours (1 sachet ou 1 mesurette par 1,5 litre d'eau pendant les premiers 5 jours et puis 1 sachet ou 1 mesurette par 2 litres d'eau).

Revenir en haut Aller en bas
opaleblancrecessif
Nouvel inscrit
restez sympa, je suis nouveau membre

Nouvel inscritrestez sympa, je suis nouveau membre



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Dim 24 Fév 2013 - 22:04

Bonsoir,puisque vous parlez de deux supers produits qui à mes yeux de néophyte sont presque identiques,j'ai deux questions:
la première est toute simple,quelle dosage d'Eratyvicol utilisez vous ?
La seconde est plus compliquée:quelle est la différence entre Flagellamix et Eratyvicol?
Un grand merci aux personnes qui voudront bien me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
CANARI
Membre Hyper-Actif
Membre Hyper-Actif



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Dim 24 Fév 2013 - 22:25

Bonsoir Silvio,
Le contenu de Flagellamix, il faut le demander au docteur Couteel car il n'indique rien sur ce produit:


Revenir en haut Aller en bas
opaleblancrecessif
Nouvel inscrit
restez sympa, je suis nouveau membre

Nouvel inscritrestez sympa, je suis nouveau membre



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Lun 25 Fév 2013 - 23:46

Merci pour l'info,si vous deviez m'en conseiller un,lequel serait-il? svp
Revenir en haut Aller en bas
CANARI
Membre Hyper-Actif
Membre Hyper-Actif



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Lun 25 Fév 2013 - 23:51

Bonsoir Silvio,
Oui, mais pour soigner quoi?
Revenir en haut Aller en bas
opaleblancrecessif
Nouvel inscrit
restez sympa, je suis nouveau membre

Nouvel inscritrestez sympa, je suis nouveau membre



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Mar 26 Fév 2013 - 12:35

En fait ces produits sont utilisés en Belgique pour éviter la mort des oisillons qui viennent de naître .Il fait l'administrer jusque l'âge de 7 jours et aussi cela évite la maladie du point noir.
Comme leurs fonctions premières est quasi identiques:lequel utiliser ?
Puisque tous deux sont des poudres.
Revenir en haut Aller en bas
CANARI
Membre Hyper-Actif
Membre Hyper-Actif



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Mar 26 Fév 2013 - 17:24

Bonsoir Silvio,
Je n'utiliserais ni l'un, ni l'autre:
- Le flagellamix, pour la simple raison que je ne sais pas quels principes actifs il contient.
- Le second, parce que c'est un traitement trop lourd pour une simple colibacillose!

A ma connaissance aucun médicament n'évite la maladie du point noir qui est due, je le répète, à un circovirus!

Pour soigner la colibacillose des jeunes, quand il est encore temps, la néomycine est l'antibiotique adapté.
Si tu as actuellement des cas de colibacillose, retarde la reproduction et blanchis tes femelles atteintes. Les oisillons sont plus difficiles à guérir, ils s'affaiblissent trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
elegant83
Modérateur
Modérateur



MessageSujet: Re: maladie : la Colibacillose   Mar 26 Fév 2013 - 20:31

éritavicol ne soigne pas la collibacilose,un ami s'en ai servi cette année et il a quand même tout perdu.
les collibaciles se transmettent beaucoup avec l'oeuf dure frais et la pomme.
il faut éviter d'en mettre pour la journée,ca tourne et favorise les colibaciles.
il faut donner une dose pour qu'ils finnissent avant le midi en remettre une autre dose et finir en fin d'après midi avec une autre petite dose pour n'en remettre du frais que le lendemain matin.bien sure cela arrive quand il commence à faire bien chaud.
moi c'est ce que je pense en tout cas.fates comme vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
 

maladie : la Colibacillose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Maladie sur les conifères (surtout les sapins)
» maladie : la Colibacillose
» Quelle maladie ?
» albizia collant , malediction ou maladie ???
» "blanchissez" vous vos chardonnerets ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: -